Historique de l’église Saint-Pierre

C’est en 1608 que le jeune Seigneur de Saint-Chamond, Melchior Mitte de Chevrières, fait construire, dans le prolongement d’une chapelle dédiée à Sainte-Barbe, une nef aux vastes proportions, flanquée de petites chapelles et d’un plafond à caissons dans le style de la renaissance Italienne. La nouvelle église est consacrée l’année suivante ; elle prend le nom de Saint-Pierre – Sainte Barbe.

 

La construction du clocher commence en 1617 et se termine en 1645. En 1753, un nouveau chœur remplace l’ancienne chapelle. Il comporte de superbes boiseries et des tableaux dont le dernier fut livré en 1788. L’aspect extérieur de l’église ne changera pratiquement plus, si l’on excepte seulement la fixation de plaques de cuivre sur le dôme du clocher en 1832.

Tout au long des XIXème et XXème  siècles, d’importants travaux d’aménagement et d’embellissement sont effectués. Des œuvres architecturales, des peintures et sculptures de grande valeur font peu à peu de l’église Saint-Pierre l’une des plus belles de la région.

La restauration de l’église, due à l’heureuse initiative du Père Jean Besson, archiprêtre de Saint-Pierre de 1964 à 1980, a eu lieu en 1978 et 1979.

L’église est entièrement classée monument historique depuis 1983.

vers le site de la paroisse